La cravate dans le vomi

19 novembre 2021

un peu d'amour ?

Et le besoin inconscient de pouvoir se languir d'une personne absente, comme on s'affale émotionellement sur un sofa, s'enfonçant toujours plus dans ses moelleuses entrailles, tels des nutriments lentement digérés pour nourrir quelque bête gigantesque.

Sans tension vers un autre que soi, on ne peut peut être pas retrouver ses propres contours, lorsque la détente se fait ensuite.

Mais l'as-tu sentie, cette source de force pure qui bondit quand nos tensions se rencontrent du même élan ?

 

Je m'affole du rien par peur d'être oublié
d'être seul à avoir le coeur en classe verte,
en cavale

Posté par Souing à 10:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

danse me dis-je

s’abandonner un pas d’avance

recules

ne te sens plus

gravité en avant une jambe libre s’élance

glisse

dans le vide

la pression palpite

prend du sol pied droit

sort du sol pied gauche

m’arrache et replonge plus profond dans l’axe

vers le ciel

cherche ton corps

balance

retrouve le mien

nos ombres se croisent

cadence

une rivière soudain s’écoule

rempli l’absence

entre

tangopetit

 

tendus

souples

pleins

vacillent

en train de tomber

désirent bouger

s’écoutent battre

retournent se battre

la terre la lune

le chant des murs

entre

 

forrok

s’unir le temps de tordre les torses

mordre l’espace et ses poussières

faire l’orbite de l’univers

chaque bal est intergalactique

il n’y a

plus

que le souffle

du sol

qui respire

à travers

nous

tu me

je te

mue

danse me dis-je

 

Posté par Souing à 10:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 octobre 2021

kakemonodepecezvous

Posté par Souing à 16:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

cordcore en tournée

depecezvous

Posté par Souing à 16:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 janvier 2021

l'invention du colonialisme vert

WWF

L'idée d'une Afrique naturelle est une idée aussi absurde que celle selon laquelle l'homme africain ne serait pas assez rentré dans l'histoire. L'idée nait pendant la colonisation lorsque les Européens qui tentent l'aventure coloniale laissent derrière eux une Europe dont les paysages se transforment radicalment sous le coup de l'urbanisation, l'industrialisation. Ils sont alors persuadés de retouver en Afrique la nature qu'ils ont perdu chez eux, ce qui les amène à créer d'abord des réserves de chasse qui deviendront des parcs nationaux, avec cette idée d'une Afrique vierge et sauvage... Ce mythe nous persuade d'une Afrique vide d'humains, alors qu'elle a été vidée. C'est ça le colonialisme vert : naturaliser l'Afrique par la force.

Entretien avec Guillaume Blanc auteur de "Linvention du colonialisme vert" à retrouver dans Billets d'Afrique de février 2021

Posté par Souing à 19:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,