Alors la semaine dernière j'étais à la cpml (coordination permanente des médias libre), dans un patelin du nord de la Corrèze. On a vu des choses intéressantes, on a bu du rouge dans des bouteilles en plastoc et puis on s'est rencontrés un peu. Parmis les nanars pas vraiment professionnels qui peuplaient cette région morose, j'ai rencontré trois assoiffés qui impriment souvent un magnifique A3 dans leurs Alpes de haute provence. Ça s'apelle La Canarde Sauvage, c'est bien caustique comme une grosse tache de picrate sur une nappe blanche. Leur prochain numéro parlera de paresse libre... Ça m'a inspiré ! 

radicale

locale

proximite

revolutionnaire

critique